ANRS 12322 PediacamDev

Évaluation transversale du développement des enfants âgés de 4 à 9 ans révolus infectés ou exposés à l’infection par le VIH de la cohorte ANRS 12140/12225 – PEDIACAM

 

Investigateur(s)/Coordinateur(s)

Coordinateurs :

- Nord : Pr Albert Faye, Service de Pédiatrie Générale, Hôpital Robert Debré, Paris, France

- Sud : Dr Mathurin Cyrille TEJIOKEM, Service d’Epidémiologie et Santé Publique Centre Pasteur du Cameroun

Correspondant de l’étude chez le Promoteur (ANRS) : Paula Garcia, Chef de projet 

Équipe de Coordination au Cameroun

  • Dr Pierre DE BEAUDRAP, Centre d’Étude en Population (CEPED), Institut de Recherche pour le Développement, Yaoundé, Cameroun et Paris, France.
  • Dr Estelle PASQUIER, Initiative 5% Sida, Tuberculose, Paludisme, Paris, France - IFORD, Yaoundé, Cameroun.
  • Pr Diavolana Koecher, Faculté de Médecine, Université de Mahajanga, Madagascar.
  • Dr Mathurin Cyrille TEJIOKEM, Centre Pasteur du Cameroun

Autres Partenaires institutionnels

Centre Mère Enfant de la Fondation Chantal Biya, Yaoundé

Dr Francis Ateba Ndongo (Unité de jour), Dr Guemkam Georgette (Néphrologie Pédiatrique) et Dr Mbassi Hubert (Neuropédiatre) 

Centre Hospitalier d’Essos – CNPS, Yaoundé : Dr Suzie Tetang Ndiang (Pédiatrie), Dr Njom Nlend Anne, Chef de service Pédiatrie

Hôpital Laquintinie Douala : Dr Ida Penda, Hôpital de jour

Institut de Recherche pour le Développement : Dr Michel Cot (IRD UMR216, Laboratoire de parasitologie, Faculté de pharmacie, 4 avenue de l'Observatoire, 75270 Paris)

Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale  (INSERM)

  • Dr Florence Bodeau Livinec,  INSERM U1153 (EPOPé)
  • Dr Josiane Warszawski, Equipe 4 : VIH et IST, INSERM U1018 (CESP)

Comité scientifique

  • Dr David Germanaud, Hôpital Robert Debré, Paris, France.
  • Dr Arne Eide Henning, Comité d’appui technique « Participation sociale- Handicap » :

Sintef, Norvège

  • Dr Daniel Mont, Leonard Cheshire Disability and Inclusive Development Centre, University College London, UK
  • Ms Islay Mactaggart, International Centre for Evidence in Disability, London School of Hygiene and Tropical Medicine, UK.
  • Dr Mitch Loeb, Office of Analysis and Epidemiology, National Center for Health Statistics, Center for Disease Control (CDC), USA

Ms Muriel Mac Seing, Handicap International, Lyon, France

Contexte et Objectifs

Les atteintes cognitives, motrices et sensorielles liées au VIH ont été et restent des problèmes importants chez l’enfant. Même si l’avènement des ARV a permis une diminution des tableaux gravissimes d’encéphalopathies progressives, la littérature montre que des atteintes plus limitées semblent persister. Les conséquences sur le long terme sont encore mal connues mais risquent de constituer un problème de santé publique en Afrique sub-Saharienne où vivent la grande majorité des enfants nés de mères VIH+ (infectés ou non  par le VIH). Pourtant, les données sur l’importance de ces atteintes cognitives, motrices  et sensorielles, ainsi que sur  les interactions avec les autres facteurs susceptibles de retarder le développement des enfants, restent encore parcellaires dans les pays à ressources limitées (essais CHER et PREDICT).

La cohorte ANRS 12140/12225-Pediacam offre une opportunité rare en Afrique sub-Saharienne de mieux comprendre le développement d’enfants infectés par le VIH et d’enfants exposés non-infectés suivis depuis leur naissance. Cette étude ancillaire vise à réaliser une évaluation neuro-cognitive détaillée des enfants de Pediacam âgés entre 4 et 8 ans révolus. Elle pourra ainsi apporter des informations complémentaires à celles produites par les essais CHER et PREDICT sur le devenir à long terme des enfants infectés, selon l’âge à l’initiation des ARV, et des enfants non infectés mais exposés au VIH, en comparaison avec le groupe témoin non infecté non exposé au VIH de la cohorte.  

Objectifs 

-Estimer la fréquence des atteintes cognitives, motrices et sensorielles entre 4 et 8 ans chez des enfants nés de mères VIH+  pris en charge dans les 7 premiers mois de vie

-Étudier le rôle de l’exposition au VIH maternel et/ou à la PTME sur ces atteintes à long terme chez les enfants non infectés ;

-Étudier le rôle de la précocité du traitement ARV (avant 3 mois versus entre 3 et 7 mois) sur ces atteintes à long terme chez les enfants infectés

-Identifier les facteurs pronostiques dans ce contexte et de décrire les conséquences sur la vie sociale de ces enfants

C’est une enquête transversale nichée dans la cohorte ANRS 12140/12225-Pediacam. Les enfants inclus dans Pediacam âgés de 4 à 9 ans révolus seront éligibles pour cette étude ancillaire. Après consentement écrit de l’un des parents ou du tuteur légal, l’évaluation du développement de l’enfant sera organisée en trois étapes :

Etape1 : Évaluation clinique de l’enfant avec :

- Examen anthropométrique et évaluation des étapes du développement de l’enfant.

- Examen neurologique 

Etape2 : Évaluation cognitive par le test K-ABC II.

Etape3 : Évaluation sensorielle de l’enfant avec :

- Examen ORL spécialisé incluant un audiogramme.

- Examen ophtalmologique incluant une évaluation de l’acuité visuelle et du fond d’œil 

Durée (en nombre de mois): 
12

 

Avancement

  • Obtention des premiers documents règlementaire : clairance éthique (février 2015) et autorisation administrative (Août 2015)

  • Recrutement et formation des Psychologues à l’utilisation du KABC2 et des enquêteurs pédiatriques à l’administration des questionnaires (août à octobre 2015).

  • Formation des investigateurs cliniciens, des ORL et Ophtalmologie en fin octobre 2015

  • Démarrage de la phase pilote de l’étude en fin octobre 2015

  • Début de recrutement des participants à partir de la mi-décembre 2015

  • Obtention clairance éthique de l’amendement concernant l’augmentation de l’âge des enfants recrutés à 9 ans et de la possibilité de la permutation des différents examens en mars 2016 suite au retard démarrage des examens ORL à Yaoundé

  • Fin de recrutement des participants reporté fin octobre 2016

  • Saisie des données en cours

Perspectives 

  • -Futures recommandations sur la prévention des déficiences au long terme chez l’enfant infecté par le VIH et chez l’enfant exposé non infecté.
  • -Planification des besoins des services supports pour l’accompagnement et la prise en charge de ces enfants.

 

InfVIH Cohortes TArvE
Situation Actuelle: 
En cours