ANRS 12303

Etude observationnelle de l'efficacité de la vaccination contre l'hépatite B (HB) commencée dès la naissance et suivi du programme élargi de vaccination comprenant la valence PEV-HB, chez les enfants nés de mère AgHBs positives, dans le district de Tokombéré, Cameroun

 

Investigateur(s)/Coordinateur(s)

Investigateur principal Sud :Dr Richard NJOUOM, Service de Virologie, CPC, Cameroun

Investigateur principal Nord :Pr Françoise Lunel FABIANI, CHU d’Angers, France

Contexte et Objectifs

Evaluer l'efficacité d'une "prévention de la TME (PTME) du VHB ciblée" débutée depuis 2009 grâce au soutien du GEMHEP, à Tokombéré, consistant à dépister systématiquement en cours de grossesse le VIH et l'AgHBs, pour instaurer une vaccination HB, dès la naissance, des enfants de mère AgHBs+, sans immunoglobulines anti-HBs (IgHBs), suivie d’une administration ultérieure des 3 injections du PEV-HB à 6, 10, et 14 semaines.

L'objectif principal est d’évaluer l’efficacité de la vaccination dans la population cible en estimant le taux de transmission mère-enfant chez les enfants nés de mères AgHBs+ vaccinés à la naissance (échecs de la vaccination HB dès la naissance).

L’objectif secondaire est d’étudier les facteurs de risque associés à ces échecs (délai de la vaccination après la naissance, charge virale de la mère, mutants du VHB résistants à la vaccination…).

Durée (en nombre de mois): 
24

 

Avancement

Conformément au programme GEMHEP chez les femmes enceintes à Tokombéré, l'AgHBs était dépisté à la 1ère consultation prénatale au 6e mois de grossesse, sinon en salle de travail, par un test rapide. Selon la pratique locale, tous les enfants sont revus régulièrement par les Agents itinérants de l’Hôpital et les Responsables sanitaires des villages qui pourront repérer les enfants qui ont été réellement vaccinés. Il sera donc proposé aux mères des enfants vaccinés à la naissance, dans le cadre du programme de PTME du VHB entre 2009 et début 2014 de participer à ce projet de recherche. Les couples mères-enfants éligibles pour cette étude seront identifiés au cours du suivi de routine assuré par les Agents itinérants de l’Hôpital et les Responsables sanitaires des villages. A l’occasion d’une de ces visites de routine, l’étude sera expliquée à la mère et un prélèvement de sang capillaire sera réalisé chez l’enfant au doigt ou au talon après signature du consentement éclairé par la mère. Ce prélèvement permettra de réaliser un test AgHBs et une recherche de l’Ac anti-HBc sur sang séché sur buvard (DBS) pour dépister d’éventuels mutants S d’échappement à la vaccination. Pour les enfants diagnostiqués AgHBs positifs ou Ac anti-HBc positifs, une recherche et caractérisation de l’ADN du VHB, et pour les enfants retrouvés Ac anti HBc + et ayant un ADN VHB détectable, une recherche de mutants S, seront réalisées. Chez la mère, une recherche de l’AgHBe et une quantification de l’ADN du VHB seront réalisées à partir des échantillons de sang collectés au cours de la grossesse sur la sérothèque adossée au programme de PTME du VHB.

Au 30 0ctobre 2016, une partie des échantillons (230) a déjà été acheminée de Tokombéré pour le CPC et du CPC pour le CHU d’Angers. Ces échantillons ont déjà été testés pour l’AgHBe au CPC et sont en cours d’analyse pour la partie moléculaire à Angers

Le recrutement du reste des couples mère-enfants se poursuit  en cours à Tokombéré. Le reste des  prélèvements sanguins est aussi en cours de collecte chez ces derniers et seront acheminés au moment opportun au CPC et au CHU d’Anger en France pour les analyses sérologiques et moléculaires VHB. Pour le moment la situation sécuritaire dans l’Extrême Nord du Cameroun a freiné le rythme du recrutement.

Perspectives 

Poursuivre le recrutement des couples mères et enfants, réaliser des prélèvements et les analyses de laboratoire

Valeurs ajoutées 

Fournir aux autorités de Santé Publique du Cameroun des données sur l’une des stratégies de la prévention de la transmission mère-enfant du VHB au niveau national pour l’élaboration d’une stratégie nationale de lutte contre cette maladie.  

InfVHep RC Prevention
Situation Actuelle: 
En cours