ANRS 12301

Diagnostic moléculaire des mono-infections VIH-2 et double-infections VIH-1+2 en Afrique de l’Ouest 

Investigateur(s)/Coordinateur(s) 

Burkina Faso : D Kania

Cameroun : A Kfutwah – PA Ngoupo

Côte d’Ivoire : T Toni

Mali : A Maiga

Sénégal : C Toure-Kane 

Togo : A Dagnra

France : V Avettand-Fenoel (Necker), F Damond (Bichat), JC Plantier (Rouen)

 

Contexte et Objectifs

Le VIH-2 est présent en Afrique de l'Ouest où le nombre de patients infectés par le VIH-2 représente 1 à 10% des cas d’infection à VIH selon la région. Le VIH-2 est caractérisé par une résistance naturelle à tous les inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse et à certains inhibiteurs de la protéase et au plan clinique par une faible pathogénicité. La réactivité croisée sérologique avec le VIH-1 de certaines souches de VIH-2 est responsable d’une mauvaise interprétation de double infection VIH-1+2, avec des conséquences importantes pour le suivi et le traitement. Seule une confirmation moléculaire serait en mesure de donner un diagnostic de certitude, permettant une prise en charge adaptée. L’objectif est de valider une méthode de diagnostic moléculaire pour discriminer les mono-infections VIH-2 des double-infections VIH-1+2, aussi bien sur la matrice ARN qu’ADN et l'appliquer sur les suspicions de double-infections identifiées.

Durée (en nombre de mois): 
12

 

Méthode-Etat d'avancement

La première étape de validation de la spécificité clinique réalisée au CPC du Cameroun a donné des résultats satisfaisants (100%) sur une panel de 50 échantillons VIH-1 positifs (45 VIH-1 groupe M et 5 VIH-1 groupe O), ayant des charges virales détectables par les techniques VIH-1 spécifiques. La validation de la sensibilité clinique réalisée dans les autres laboratoires du Sud (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali Sénégal et Togo) sur des échantillons VIH-2 et VIH-1+2. Une application sur des échantillons dépistés sérologiquement VIH-2 ou VIH-1+2 par les algorithmes des différents laboratoires Sud sera ensuite réalisée sur 600 échantillons. 

Du fait de la particularité de la réplication du VIH-2, une mise au point d'un test ADN est effectuée dans les laboratoires Nord (Rouen, Bichat et Necker). La mise au point du test est finalisée ; sa validation est en cours sur des échantillons de cellules ou sang total, provenant de patients VIH-2 positifs représentatifs de la diversité génétique de ces virus.

 

Perspectives et Valeurs Ajoutées

Validation d’outils moléculaires pour le diagnostic et la quantification spécifique de l’ARN viral du VIH-2.

Différenciation d’une co-infection VIH-1 + VIH-2 d’une infection par le VIH-2 seul, et prise en charge adaptée.

Aide au diagnostic de l’infection du nouveau-né de mère infectée par le VIH-2.

Transfert technologique. 

InfVIH RC DSB
Situation Actuelle: 
En cours
Fiche Projet: